Courir, s’entraîner et transpirer sont les moyens préconisés depuis toujours pour éliminer les graisses. L’utilisation d’un sauna peut même vous aider à perdre du poids. La chaleur est restée une véritable évidence à travers le temps.

Mais alors, à quoi ressemble la perte de poids par le froid ? Selon des recherches récentes, les cellules graisseuses peuvent être tuées ou tout au moins endommagées si elles sont exposées de manière répétée à des températures froides inférieures à 4 degrés. La cryolipolyse est l’utilisation du froid pour la destruction des cellules graisseuses dans un but esthétique. Autrement dit, on utilise le froid contre la surcharge de graisse. Mais quel est le fonctionnement exact de ce processus ? Vous allez voir dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la cryolipolyse.

La cryolipolyse : en quoi consiste cette nouvelle technique ?

La cryolipolyse paris est un traitement non invasif qui consiste à faire fondre les dépôts de graisse localisés en gelant les cellules graisseuses. Cette méthode ne requiert pas de traitement anesthésique, ni de chirurgie, ou d’exclusion sociale. Pour remodeler la silhouette ou se débarrasser d’un double menton, cette procédure est vivement conseillée.

Le médecin commence par appliquer un tissu imbibé de gel sur les zones à problèmes du corps et le répartit uniformément afin de geler principalement la graisse excédentaire. Pendant cette thérapie par le froid, le tissu sert de bouclier à la peau.

L’excès de graisse de la zone du corps à traiter est aspiré à l’aide d’un applicateur avant d’être emprisonné entre deux panneaux réfrigérants. Un refroidissement contrôlé est appliqué à ces derniers. Le refroidissement non invasif entraîne alors une dégradation tout à fait naturelle des cellules graisseuses. L’épaisseur de la couche de graisse diminue en raison de l’induction d’une mort cellulaire régulée. Une ou plusieurs plaques froides à commande électronique sont appliquées, suivant l’appareil, sur les zones à traiter.

En général, il faut répéter ce processus trois à cinq fois. Le corps détruit progressivement les cellules graisseuses traitées dans les quatre à douze semaines qui suivent l’application. Pendant ce traitement, aucune autre cellule du corps n’est affectée.

La cryolipolyse : comment se déroule la séance ?

La cryolipolyse paris ne constitue en rien une intervention chirurgicale, elle ne requiert ni anesthésie, ni même la moindre incision. C’est une technique non invasive et plus importante encore, non douloureuse ! Un expert établit un diagnostic avant la première séance de cryolipolyse paris. À ce stade, la silhouette, la qualité de la peau, la profondeur des amas graisseux, et bien sûr les zones précises à traiter sont analysées et définies. La séance de cryolipolyse peut commencer après l’évaluation de la cellulite et la prise des mesures.

Une lingette de protection imbibée de liquide anticongélation est appliquée par un professionnel sur la zone de traitement au début de la séance. Toute brûlure potentielle est évitée grâce à cette enveloppe protectrice. Pour commencer le traitement, il suffit de placer la cryode d’aspiration sur la région souhaitée.

En général, la première séance de cryolipolyse dure 45 minutes et l’appareil doit être réglé sur -5°. La deuxième séance peut durer une heure de plus et être effectuée à une température plus basse, entre -7 et -9 degrés.

Un léger massage de la partie concernée est nécessaire après le traitement. Cette étape consiste à éviter les petites douleurs et les rougeurs. En conséquence, la circulation sanguine peut être rapidement rétablie, favorisant ainsi l’élimination des cellules graisseuses par le système lymphatique.

Les effets secondaires de l’amincissement par le froid ?

Le traitement est normalement indolore, même si les plaques de froid et le massage ultérieur du tissu adipeux gelé peuvent être ressentis comme inconfortables. Vous pouvez présenter des symptômes tels qu’une gêne musculaire dans les zones traitées quelques jours après le traitement.

Les deux effets secondaires les plus importants de la cryolipolyse paris sont les problèmes de sensibilité et ce que l’on appelle l’hyperplasie adipeuse paradoxale. Ce phénomène se manifeste quelques mois après le traitement. En raison d’une accumulation de cellules graisseuses pour une raison non identifiée, la zone traitée peut enfler sensiblement. Une liposuccion sera nécessaire pour l’éliminer.

De plus, il est déconseillé de prendre des médicaments fluidifiants comme l’aspirine. De plus, vous devez vous abstenir d’utiliser le sauna et le solarium après la cryolipolyse.

La cryolipolyse est une technique qui est généralement considérée comme sûre. La fréquence des effets secondaires est inférieure à 1 % dans les premières études.

Que se passe-t-il après la séance ?

Après la cryolipolyse paris, la peau est généralement rougeâtre et peut parfois présenter des ecchymoses, qui disparaissent en quelques heures. Comme la chair est souvent légèrement meurtrie à la suite du traitement, le médecin effectue un massage de la zone avec une pommade apaisante. En outre, une certaine tension musculaire et un léger picotement dans les muscles des endroits traités sont observés, mais ces effets secondaires disparaissent en quelques jours.

Dans les semaines qui suivent le traitement, la graisse continuera à être détruite, mais cela n’empêchera pas le patient de vaquer à ses occupations quotidiennes. Par contre, il est souhaitable d’éviter le soleil après le traitement. Les contre-indications notables sont la grossesse, la sensibilité au froid liée au syndrome de Raynaud et les hernies abdominales.

Combien de séances faut-il pour de bons résultats ?

Même si les premières manifestations d’une silhouette remodelée peuvent être observées dès le dixième jour, les véritables résultats ne sont pas visibles avant près de trois mois.

Il est vrai que la cryolipolyse ne remplace pas parfaitement la liposuccion pour éliminer les bourrelets sur nos hanches ou notre ventre. Mais elle peut être une option convenable pour les personnes qui veulent mincir rapidement sans avoir à subir d’anesthésie, de cicatrices ou d’autres complications post-opératoires.

Selon les partisans de la méthode, si vous continuez à mener une bonne hygiène de vie et à suivre un régime alimentaire sain, la métamorphose sera permanente. En fonction de la taille du tissu adipeux initial, une perte moyenne de 5 à 15 mm de graisse est à prévoir.

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.