Une crise survient généralement sans qu’on s’y attende au sein d’une entreprise. Elle peut être causée par le départ d’un collaborateur, la hausse du prix des matières premières ou encore par des conflits internes. Toujours est-il que ces situations exigent une prise de décision rapide et un certain pragmatisme dans la manière de gérer sa société. En pratique, établir un plan de sortie de crise n’est pas une mince affaire. Voilà pourquoi de nombreux dirigeants préfèrent solliciter un manager de transition.

La gestion de crise : les erreurs à éviter

Gérer une situation de crise en entreprise est loin d’être aisée. Cependant, les dirigeants seront confrontés à ces circonstances particulières à un moment ou un autre de leurs carrières. Les plus inexpérimentés parviennent rarement à agir de manière rationnelle. Ils essayent à tout prix de rétablir la rentabilité des activités en prenant parfois des décisions irréfléchies. Si la stratégie mise en place ne porte pas ses fruits, le décideur change rapidement d’approche. Pourtant, cette démarche n’est pas forcément bénéfique. Il arrive que le manager transmette des consignes contradictoires. Cela risque d’instaurer un climat de confusion au sein de la structure. A terme, la situation s’aggravera jusqu’à menacer la survie de la compagnie.

Ceci dit, les dirigeants ne doivent pas non plus rester passifs. Il faudra trouver les causes profondes de cette crise et résoudre le problème à la source. Bien que des changements mineurs permettent parfois de remédier aux difficultés rencontrées, la crise pourrait réapparaître après quelques semaines si l’on ne mène pas des reformes en profondeur.

Dans ce contexte, les responsables doivent prendre le temps d’analyser la situation avant de réagir. Seulement, identifier les failles de son propre entreprise ou de son service est bien plus difficile qu’on ne le pense. D’où l’intérêt de recourir à un directeur de transition. Cet intervenant dispose des qualifications et l’expérience nécessaires à la gestion de crise.

Les missions d’un directeur de transition

Cet agent va assurer le remplacement temporaire d’un cadre supérieur. Il intervient généralement pour assainir la gestion d’un service ou sortir une cellule de travail d’une crise. Dès sa prise de poste, ce spécialiste observera les pratiques de gestion de ses collaborateurs. De même, il analysera minutieusement le fonctionnement du département ou celui de l’entreprise. Après cette phase d’observation, cet intervenant proposera quelques changements pour optimiser le déroulement des activités. Dans le cadre d’une situation de crise, il disposera d’un réel pouvoir décisionnaire. Par conséquent, cet expert mettra en exécution son plan d’action dans des délais réduits.
Dans la majorité des cas, le manager de transition apporte quelques modifications à l’organisation de la structure. Ceci a pour but de combler les failles organisationnelles et de gagner ainsi de la productivité. Cet expert de la gestion de crise offrira également une formation aux cadres dirigeants. En outre, il devient un conseiller digne de confiance pour le chef d’entreprise.

Aujourd’hui, de nombreuses enseignes ont aussi recours au management de transition pour la réalisation de projets ambitieux. Cette fois-ci, l’intervenant joue le rôle de consultant. Mais, il dispense aussi un soutien opérationnel en venant en aide à l’équipe de direction.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *