Il faut dire qu’aujourd’hui, l’utilisation de la cigarette électronique n’est plus juste associée aux moyens pratiques recommandés pour se sevrer du tabagisme. Il y a de nombreux Français qui ont adopté cette pratique dans leurs habitudes quotidiennes. De nombreuses études font actuellement état des moult bienfaits du e-liquide sur l’organisme. 

En effet, exempt des substances retrouvées dans la cigarette classique, il a été prouvé que la vape soulage de bon nombre de maux dont souffre l’organisme aussi bien sur le plan physique que psychologique. À propos de la question importante étant de savoir si oui ou non la cigarette électronique représente un réel danger pour l’organisme, vous découvrirez des éléments de réponses à la suite de cet article.

Est-ce que la vaporisation via la cigarette électronique représente un danger pour l’organisme ?

C’est lors des Entretiens de Bichat 2014, à la conférence médicale et scientifique face aux questions à propos de la cigarette électronique que le Docteur Rose Marie Rouquet a donné des réponses. Il a été expliqué que ce qui est à l’origine de la production d’une centaine de composants cancérigènes n’est autre que la combustion d’une cigarette.

En se référant à ce que dit le Docteur Rose Mari Rouquet lors de la conférence, aucune substance chimique n’est véhiculée lors du vapotage en se servant de la cigarette électronique.

Pour des informations complémentaires, vous pouvez vous rendre sur le site harryvapoteur.com qui saura vous apporter des éclaircissements adéquats. Ainsi, l’utilisation de la cigarette électronique ne représente aucun danger pour l’organisme.

Le vapotage des e-liquides est-il dangereux pour la santé ?

Tout d’abord, il faut noter que la composition des e-liquides ne présente pas de dangers pour la santé. Toutefois, c’est dans le cas où leur usage tend à des fins correspondantes à la vaporisation. Il faut également dire que leur composition est assez unique. En effet, il s’agit du propylène-glycol ou du glycérol étant un produit dérivé de chimiosynthèse.

Pour vaporiser ce liquide visqueux, il faut une température située entre 60 et 100°C. Ensuite, son élimination se produit par voie rénale. Pour ce qui est des composants restants, il s’agit des acides organiques, de l’eau, de l’alcool éthylique à 4,5% et des arômes authentiques.

Dans certains cas, l’ingestion de ces composants peut être problématique. Cependant, il sera fait mention du type de danger sur l’emballage. Il en est de même pour le contact avec le liquide qui doit être fait avec prudence en raison des risques de brûlures cutanées, muqueuses, etc.

En quelques mots, il faut éviter de traiter les e-liquides comme des arômes que vous pouvez mettre dans les gâteaux. Il est vrai que la législation n’interdit pas leur commercialisation ni leur consommation, mais il serait inapproprié de se fier à cette simplicité ici représentée. Pour arriver à ce résultat, il a fallu beaucoup de recherches et d’études scientifiques des chercheurs. Cela vous permet de jouir d’une expérience sensationnelle et attrayante en utilisant votre cigarette électronique.

Est-il possible de se sevrer du tabagisme en utilisant la cigarette électronique ?

La réponse à cette question est bien évidemment affirmative. L’usage de la cigarette électronique peut aider au sevrage de la cigarette classique si le fumeur reçoit l’accompagnement d’un tabacologue compétent tout au long du processus. C’est un moyen pour accroître les chances afin d’atteindre cet objectif.

De ce fait, la vape représente une manière de régulation propre du tabagisme. Les avantages sont ici observés. Il y a par exemple le fait qu’une fois que le fumeur adopte l’e-cigarette, son entourage et lui sont moins confrontés à la fumée de la cigarette contenant des substances toxiques. Vous ne courez donc pas le risque de souffrir de maladies liées à cette toxicité.

Par contre, il n’a pas encore été prouvé des risques liés à l’usage du liquide de la cigarette électronique. En plus, il faut souligner que la nicotine fumée provoque des effets cardio-vasculaires aigus, c’est donc un champ à tumeurs en plus du fait de pouvoir occasionner chez les jeunes des neurodégénérescences.

Opter pour la cigarette à la vapeur : est-ce une bonne idée ?

Très prisée aujourd’hui par bon nombre de fumeurs, la cigarette électronique devrait être perçue comme un appareil qui permet de jouir d’un traitement efficace contre la dépendance à la cigarette classique. Il est déconseillé de s’en servir à la légère comme d’un appareil tendancieux ou comme un équipement servant à promouvoir un style de vie par les jeunes.

En effet, cela serait bien inadéquat vu qu’actuellement encore, il est connu que peu des réels risques à faire usage de la e-cigarette. Notez que maintenant, toujours pour répondre aux besoins des utilisateurs, les nouvelles cigarettes électroniques conçues offrent bien plus d’efficacité à l’usage.

Pour garantir une bien meilleure vape, elles permettent à l’utilisateur de profiter d’un réglage manuel. À ce sujet, il importe de retenir l’avis du professeur MOLIMARD stipulant que la nicotine à elle seule ne cause pas l’état de dépendance. C’est au contraire les autres composants nocifs du tabac papier qui provoquent cet état.

De ce fait, le taux bas de nicotines dans les composants des liquides offre la possibilité de combler le manque ressenti. En se référant à l’avis du docteur Jean-Paul TASSIN, le cerveau de tout vapoteur se représente la fumée issue de la vape comme la fumée qui émane de la cigarette traditionnelle.

Les concepteurs qui ont mis au point les e-liquides vont plus loin en proposant des substituts sains qui peuvent reproduire cette même sensation en gorge. Vous ressentez donc exactement le même picotement en plus du dispositif qui garde le geste classique pour tout fumeur. Il n’en faut pas plus pour arriver à tromper le cerveau du fumeur grâce à la création d’un stimulus suite à chacun de ces aspects.

En quelques mots, il est vrai qu’on ne peut garantir de manière complète l’inoffensivité de la cigarette électronique. Cependant, comparativement à la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique reste un appareil inoffensif.

Sachez que le résultat final recherché par les chercheurs qui y travaillent est de mettre en place des e-liquides qui ne comptent aucun élément d’une quelconque toxicité et pas de nicotine non plus. Il est vrai que la présence de cette dernière dans l’e-liquide n’est pas essentielle pour que le cerveau associe la fumée à l’utilisation du tabac.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *