Trifolium pratense ou le trèfle rouge est une plante très connue en France, et est cultivée depuis des siècles pour ses qualités fourragères. Ses sommités fleuries sont aujourd’hui utilisées pour fabriquer des médicaments, visant principalement à soulager les symptômes de la ménopause.

Encore appelée « queue de renard » ou « trèfle violet », cette herbe fait partie de la famille fabacées et pousse sur des terres calcaires irriguées ou rocheuses, tout en étant résistante aux variations de climat. 

Tout comme le soja, le trèfle rouge contient des isoflavones qui sont transformées dans le corps en phytoestrogènes. Ces derniers sont similaires à l’hormone œstrogène, qui soutient naturellement la fertilité féminine. Dans les aliments et les boissons, l’extrait solide de trèfle rouge est introduit comme ingrédient aromatisant. Or, les fleurs séchées de cette plante sont utilisées pour préparer des infusions ou des gélules. 

Les bienfaits du trèfle rouge sur la santé et le bien être des femmes ménopausées !

Remédier aux symptômes de la ménopause

Les bouffées de chaleur sont les symptômes les plus fréquents qui touchent environ 70 % des femmes en ménopause. Ces manifestations sont directement liées à la chute des hormones d’œstrogène. Certaines femmes peuvent sentir d’autres syndromes vasomoteurs, notamment les sueurs nocturnes, l’anxiété, l’insomnie, la fatigue, les maux de tête ou autres signes dégressifs. Recourir à des phyto-œstrogènes est en effet indispensable afin de limiter ces désagréments. Des études ont effectivement démontré que l’extrait fermenté du trèfle rouge diminue de manière significative le nombre ainsi que la gravité de ces bouffées de chaleur quotidiennes agaçantes.

Augmenter la densité osseuse

La diminution des œstrogènes circulants pendant la ménopause entraîne une perte osseuse qui, au fil du temps, peut conduire à l’ostéoporose. En effet, la dégradation des os accélérée affecte une femme sur trois après les 50 ans. Le trèfle rouge est donc utilisé pour prévenir l’ostéoporose et améliorer la densité osseuse dans la colonne vertébrale chez les femmes ménopausées. 

Augmenter la production du collagène

Des recherches ont indiqué que le trèfle violet peut également aider à réduire le vieillissement cutané, en augmentant les niveaux de collagène baissés naturellement lors de la ménopause. En effet, les fleurs de cette plante produisent une huile nourrissante exceptionnelle qui améliore l’élasticité de la peau et réduit les rides. Les preuves cliniques ont indiqué que les iso-flavonoïdes aident à ralentir les signes de vieillissement cutané et hydratent la peau.

Et grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le trèfle rouge est également utilisé pour la prévention du cancer, l’indigestion, l’hypercholestérolémie, la toux, l’asthme, la bronchite, les maladies sexuellement transmissibles, mais aussi dans les cas de cancer de la peau, plaies cutanées, brûlures, eczéma, psoriasis et certaines autres maladies chroniques de la peau.

 

Afin de profiter pleinement des qualités médicinales du trèfle rouge, récoltez les petites fleurs violettes tôt le matin, étalez-les en fine couche et laissez-les sécher quelques jours dans un endroit sombre, sec et bien ventilé. Le but étant de gérer ou de guérir ces différents symptômes sans avoir recours aux médicaments. Toutefois, informez toujours votre médecin avant de commencer toute thérapie alternative!

 

Catégories : Santé

1 commentaire

Bilan retraite · 16 février 2020 à 15 h 33 min

J’aime beaucoup votre site web… Couleurs agréables &amp ; thème.
Avez-vous construit ce site vous-même ? Veuillez me répondre, car j’essaie
pour créer mon blog personnel et je veux savoir d’où vous tenez cela ou exactement
le nom du thème. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *