Autrefois, on nous interdisait de fumer de la marijuana, maintenant qu’on a reconnu ses multiples vertus, même un homme de principe peut en consommer quotidiennement chez lui. Malgré tout, la commercialisation du cannabis suppose la connaissance des réglementations en vigueur. Il faudrait alors se plier aux normes de la production. Les détails.

Les composants du cannabis

Le cannabis est une plante controversée qui possède deux principaux cannabinoïdes : le THC et le CBD. A la base, le THC est à l’origine des effets psychoactifs ressentis chez les fumeurs de la marijuana. Ce qui fait alors de cette plante, une drogue douce qui agit directement sur le cerceau et vous fera perdre le contrôle pendant des heures. Plus précisément : ils rendent les drogueurs stones. En revanche, le cannabidiol ou CBD agit d’une manière contradictoire. Il apporte de nombreux bienfaits et lutte même contre l’addiction aux drogues. D’autre part, il est possible de produire le cannabis d’une manière précise en privilégiant une forte concentration de l’une de ses deux composants. Et autrefois, les producteurs mettent en priorité le taux du THC afin que les gens puissent planer chez eux. Mais il est tout de même possible de cultiver des plantes avec un fort taux de CBD et moins de THC. Le cannabis legal est alors déterminé en fonction de la teneur du THC. Si celle-ci est inférieure à 0,2%, la vente est alors autorisée. Il est alors important de bien connaître le taux de pourcentage du THC chaque fois que l’on souhaite se procurer du cannabis ou bien des produits dérivés comme la crème, les fleurs ou les huiles extraits de cette plante.

Un stupéfiant ou un remède ?

Beaucoup de consommateurs se posent des questions à propos des plantes de cannabis vendues un peu partout sur internet pour ne citer que le fameux white widow. Pourtant, s’ils sont vendus sur des magasins en ligne ayant une mention légale, c’est forcément parce qu’ils ont obtenu une autorisation de vente. Le monde a découvert de nombreuses variétés de marijuana au cours de ses 4 ou 5 dernières années. Ainsi, on peut le qualifier de dopage ou de stupéfiant quand le THC est très importantes dans la plante ou dans la graine plutôt que le CBD. Il existe des magasins qui ne vendent uniquement que des cannabis pour des fines créatives mais la teneur en THC est beaucoup plus faible. Pour autant, il faut tout de même savoir que seul le CBD qui renferme des vertus thérapeutiques. Il permet d’en venir à bout de certaines maladies notamment les douleurs chroniques, le vomissement, les nausées, le manque d’appétit, le mal des transports, l’insomnie, l’anxiété, le stress, la schizophrénie, les infections cutanées et intestinales, les inflammations et bien d’autres encore. Les produits à base de CBD peu importe la teneur de ce composant naturel sont donc légaux en France.

Bien choisir sa boutique de vente de cannabis

L’internet fourmille de bonnes adresses pour vous aider à trouver les CBD qui vous correspondent le mieux. Mais ce dont vous devez vous soucier en premier lieu est la crédibilité du vendeur. Mieux vaut alors choisir un producteur qui vend lui-même ses propres produits. De cette manière, en cas de question, il saura les répondre plus clairement. D’ailleurs, un producteur peut aussi fournir toutes les informations complètes du cannabis en allant de la culture au processus d’extraction. Il peut aussi proposer divers produits accompagnés d’une fiche descriptive. Celle-ci indiquera alors la posologie, les compositions ainsi que le mode d’emploi des produits CBD. Une boutique qui vend légalement du cannabis peut alors garantir la fiabilité et l’efficacité de ce dernier.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *