soldes intermédiaires de gestion

Qu’est-ce que les soldes intermédiaires de gestion ?

Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) sont un ensemble d’indicateurs financiers qui permettent d’analyser la performance économique et financière d’une entreprise. Ces soldes intermédiaires permettent de mesurer les différentes phases du processus d’exploitation de l’entreprise, de la production à la distribution.

Quelle est l’utilité des soldes intermédiaires de gestion ?

Les SIG sont souvent utilisés dans le cadre d’une analyse financière pour déterminer les sources de revenus et les coûts associés à l’exploitation de l’entreprise. Ils sont également utiles pour surveiller les indicateurs de performance clé tels que la marge commerciale, l’excédent brut d’exploitation (EBE) et la capacité d’autofinancement (CAF). Vous pouvez certainement contacter un expert-comptable pour la gestion d’entreprise.

Les principaux soldes intermédiaires de gestion sont les suivants :

  • La marge commerciale : La marge commerciale mesure la différence entre le prix de vente des produits et les coûts directs associés à leur fabrication ou leur achat.
  • L’excédent brut d’exploitation (EBE) : L’EBE représente le bénéfice généré par l’activité principale de l’entreprise, avant le paiement des intérêts, des impôts et de l’amortissement des immobilisations. Il est calculé en ajoutant aux produits d’exploitation les charges d’exploitation (hors dotations aux amortissements et provisions).
  • La capacité d’autofinancement (CAF) : La CAF mesure la capacité de l’entreprise à générer des flux de trésorerie à partir de ses activités d’exploitation. Elle est calculée à partir de l’EBE en y ajoutant les autres produits encaissables et en y retranchant les charges décaissables.

Les soldes intermédiaires de gestion sont particulièrement utiles pour évaluer la performance d’une entreprise sur une période donnée et pour comparer les entreprises d’un même secteur d’activité. Ils peuvent également servir à déterminer les marges de manœuvre pour améliorer la performance de l’entreprise et à identifier les domaines où des économies peuvent être réalisées.

Comment comptabiliser les soldes intermédiaires de gestion ?

Pour comptabiliser les soldes intermédiaires de gestion, il existe quelques étapes à suivre.

Calculer les différents ratios de la SIG

Avant de pouvoir comptabiliser les soldes intermédiaires de gestion, il est nécessaire de calculer les différents ratios qui composent la SIG. Ces ratios incluent :

  • Le chiffre d’affaires représente le montant total des ventes de l’entreprise ;
  • La marge commerciale représente la différence entre le chiffre d’affaires et le coût d’achat des marchandises vendues ;
  • La production de l’exercice constitue la valeur ajoutée produite par l’entreprise ;
  • Le résultat d’exploitation indique le profit généré par l’activité courante de l’entreprise ;
  • Le résultat financier marque les profits ou pertes liés aux investissements et financements externes ;
  • Le résultat exceptionnel se réfère aux profits ou pertes liés aux opérations exceptionnelles de l’entreprise ;
  • Le résultat net constitue le bénéfice ou la perte nette de l’entreprise.

Créer un compte de résultat et comptabiliser les soldes intermédiaires de gestion

Une fois que les ratios de la SIG ont été calculés, il est possible de créer un compte de résultat qui les résume. Le compte de résultat est un document comptable qui affiche les revenus, les coûts, les charges et les profits de l’entreprise pour une période donnée.

Les différents ratios de la SIG peuvent être inscrits dans le compte de résultat afin de bien les visualiser. Les soldes intermédiaires de gestion sont ensuite comptabilisés dans les comptes de l’entreprise. Il est habituel de répartir les différents ratios de la SIG dans des comptes distincts. N’hésitez pas à contacter un expert comptable pour la gestion d’entreprise.

Conclusion

En conclusion, les soldes intermédiaires de gestion sont des outils clés pour comprendre l’activité d’une entreprise et pour évaluer sa performance financière. Ils peuvent aider à identifier les domaines de l’entreprise où des améliorations peuvent être apportées, à optimiser les coûts et à planifier les investissements futurs.


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *