Les exercices de pompes sont les plus pratiqués pour se muscler. Ils nous gratifient d’autres bienfaits outre les muscles fermes. Combien de pompes par jour doit-on atteindre pour jouir pleinement de leurs bienfaits ? Les pompes sont-elles moins efficaces si une seule version est pratiquée à chaque exercice ?

Avantages des pompes de musculation

Les pompes font disparaître les graisses nuisibles à notre corps. Toutefois, elles doivent s’accompagner d’exercices de cardio et d’un bon régime alimentaire pour vous faire gagner des muscles. Effectuer seulement des pompes n’est donc pas suffisant pour sculpter le corps même s’il s’agit d’un objectif de 100 pompes.

Les pompes font du bien au métabolisme et à la pression sanguine. En effet, les mouvements répétés aux exercices permettent la bonne circulation du sang dans vos veines et artères. Notre rythme respiratoire se régularise et votre cerveau reçoit la quantité d’oxygène nécessaire.

Vos os et vos articulations bénéficient aussi des effets des mouvements de pompes que vous effectuez. En plus de vos épaules, l’ossature de vos bras, vos coudes, vos poignets, vos chevilles et vos articulations deviendront robustes

Vous ne dépensez rien pour les pratiquer. De plus, vous pouvez les adapter à votre âge, votre sexe et au lieu où vous vous trouvez. Hommes et femmes, jeunes et vieux de 7 à 77 ans et plus peuvent s’y mettre sans exception.

Le nombre de pompes pour récolter des masses musculaires

Sachez que ce n’est pas trop le nombre de pompes réalisés qui produit des muscles. 4 séances de 12 répétitions avec des mouvements variés sont suffisamment intensives et plus efficaces qu’un objectif de 100 pompes. Pour réussir, ayez un programme sportif avec des séances de pompes et un jour de repos après chaque programme.

Il est normal pour les débutants de ne pas arriver à faire 12 pompes lors d’une séance. Il vous faut élever petit à petit le nombre de pompes pour dessiner votre masse musculaire. Concentrez-vous plutôt sur la façon de bien faire la pompe en pratiquant plusieurs versions. Ne changez pas les 4 séances.

La pompe classique et ses versions

Les mouvements d’une pompe classique sont : au début, vous êtes à plat ventre avec les mains au sol écartées de la largeur des épaules; tenez-vous sur les pointes des pieds et relevez votre corps par la force de vos bras; descendez votre torse au sol en pliant les bras; puis utilisez vos pectoraux pour vous redresser.

Pour produire des versions de pompes vous pouvez changer la hauteur de vos pieds, écarter beaucoup plus vos mains ou les rapprocher et vous appuyer sur une seule main. Il y a les pompes avec genoux au sol et les pompes inclinées.

Catégories : Loisirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *