Non seulement le toilettage donnera à votre chat une belle apparence, mais cela présente un certain nombre d’avantages en termes de santé. De plus, la réalisation des soins de routine vous rapproche davantage de votre animal de compagnie.

Les avantages du toilettage

Les chats sont bien connus pour leur routine de toilettage fastidieuse, si bien qu’on a tendance à penser qu’ils n’ont besoin de l’aide de personne – cela a sans doute une part de vérité, même si l’intervention du propriétaire est toujours la bienvenue.

Effectuer le toilettage de manière régulière est un moyen de stimuler la circulation sanguine du chat. Cela permet en même temps d’améliorer le tonus de l’animal, ou encore de minimiser les boules de poils présents dans son estomac ou ses instincts.

Le toilettage est également un moyen de lisser la fourrure du petit félin. Et quand la fourrure est lisse, le corps de l’animal est mieux isolé. On sait aussi que cette opération stimule les glandes situées à la base des poils, ce qui a pour effet d’imperméabiliser le pelage.

Par temps chauds, le léchage par le chat répand de la salive qui agit, en quelque sorte, comme la sueur agit sur la peau humaine – cette salive, en rafraîchissant le corps de l’animal, maintien un certain équilibre de la température du chat. Le toilettage répand également du sébum (huile naturelle qui protège et imperméabilise les poils et la peau) sur le pelage.

Bien que le chat soit capable de se toiletter lui-même, votre intervention est l’occasion de vérifier la présente éventuelle de parasites ou de plaies cutanées. Commencer à prendre soin de votre chat le plus tôt possible, idéalement lorsqu’il n’est encore qu’un chaton. Il s’habituera plus facilement ainsi à vos soins de routine.

Comment toiletter un chat ?

Pour les chats à poils courts

Utilisez, chaque semaine, un peigne en métal à dents fines ; pour éliminer les poils morts, utilisez plutôt une brosse à poils naturels ou en caoutchouc.

Brossez les poils du chat doucement, dans la direction dans laquelle ils poussent. Utilisez la brosse à poils pour balayer la fourrure, puis lissez-la à nouveau.

Pour les chats à poils longs

Toilettez-les quotidiennement à l’aide d’un peigne en acier. Tous les nœuds peuvent alors être détachés avec les doigts, ou coupés avec des ciseaux à bouts arrondis.

Il arrive souvent que le chat soit réticent au toilettage. Vous pouvez l’amadouer en lui offrant des friandises, en le caressant ou en lui parlant de manière rassurante. Notez enfin que le toilettage est rarement couvert par une assurance chat, au cas où vous voudriez le confier à un vétérinaire ou un toiletteur.

Catégories : Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *