Auparavant, il fallait disposer d’une somme importante pour investir dans l’immobilier. Mais, l’investissement immobilier est désormais à la portée de tous. Il suffit de trouver une bonne source de financement et de savoir tirer profit de son placement.

Les types de financement disponibles pour faire un achat immobilier

La première chose à faire pour investir dans l’immobilier est d’acheter un immeuble de placement. Pour ce faire, voici les options de financement existant.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro ou PTZ est un prêt dépourvu d’intérêts. C’est une subvention de l’État que vous pouvez obtenir d’une banque conventionnée pour acheter une maison.

Pour prétendre à un PTZ, il faut que :

  • le demandeur n’ait pas été propriétaire d’un bien immobilier au cours des 2 dernières années avant la sollicitation du PTZ,
  • ses revenus imposables de l’année N-2 soient inférieurs au plafond légal,
  • le logement à acheter soit sa résidence principale pendant toute la durée du crédit.

Le prêt conventionné

Si vous n’avez pas d’épargne, mais souhaitez investir dans l’immobilier, vous pouvez réaliser votre projet à l’aide du prêt conventionné (PC). Il peut être obtenu auprès des banques ayant signé une convention avec l’État. Le taux d’intérêt est fixé par la banque. Il peut être plus élevé que ceux des prêts immobiliers classiques, mais cette différence peut être compensée par les APL accompagnant votre projet immobilier.

L’unique condition pour recevoir ce type de prêt est qu’il doit financer l’achat de votre résidence principale. Un PC peut être remboursé pendant 35 ans. De ce fait, vous pourrez avoir des mensualités réduites.

Le prêt d’accession sociale

Le prêt d’accession sociale  ou PAS est aussi destiné à l’achat d’une résidence principale. La différence par rapport au PC réside dans le fait que le prêteur tient compte de vos actifs. Le PAS est aussi conditionné par vos charges et l’emplacement de votre prochaine habitation.  Pour bénéficier d’un PAS, il faut soumettre sa demande auprès d’une banque conventionnée. La durée de remboursement varie de 5 à 25 ans. Et le taux de crédit est déterminé par la banque dans les limites établies par la loi.

Prêt classique

Le prêt immobilier classique permet de financer l’achat ou la construction d’une maison : qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’un immeuble locatif. Il est disponible pour tous types d’emprunteurs et accessible auprès des banques, des établissements de crédit et des prêteurs en ligne. Les conditions d’éligibilité dépendent des sociétés prêteuses, mais généralement, il faut :

  • présenter un bon historique de crédit
  • ne pas être en interdit bancaire
  • avoir un travail stable
  • ne pas être criblé de dettes (ratio d’endettement inférieur à 33%)

L’investissement locatif

L’investissement locatif consiste à acheter un logement pour le mettre en location. Pour réussir dans l’immobilier locatif, il faut que le prix d’achat de la maison soit abordable, que l’emplacement soit apprécié des locataires potentiels, que les charges d’entretien et de travaux soient minimes. N’hésitez pas à demander un conseil immobilier avant d’investir dans l’immobilier locatif pour réaliser de véritables bénéfices sur votre investissement.

Catégories : Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *