La famille d’une personne décédée est confrontée à différentes tâches concernant les formalités administratives et pratiques relatives au décès, mais doit aussi prendre des décisions difficiles. Chaque personne majeure, pour décharger ses proches de ces responsabilités, peut rédiger ses dernières volontés dans le but d’indiquer ses souhaits sur l’organisation  de ses obsèques par exemple. C’est un moyen de faire respecter ses volontés et permettre à sa famille de vivre son deuil paisiblement.

Se préparer à mourir : comment rédiger ses dernières volontés ?

Lorsqu’une personne décède sans confier ses dernières volontés, notamment sur le partage de Biens ou sur la préparation de ses obsèques, c’est à sa famille de prendre toutes les décisions afférentes.  C’est assez difficile, voire impossible pour la famille d’imaginer les vrais souhaits du défunt, cela pourrait entraîner des remords, voire des altercations entre les proches.  Voilà pourquoi, bon nombre de personnes préfèrent établir un contrat d’obsèques avec des professionnels à Caen (14) et rédige leurs dernières volontés pour la question des funérailles. Caen est située dans le département du Calvados (14), il est agréable de vivre dans cette ville moderne et très animée de la région normande.

Contrairement à ce que certaines personnes le pensent, préparer sa mort ne porte pas malheur, même si la majorité des souscrits sont constitués de personnes plutôt âgées et victimes de maladies incurables. Il est raisonnable de prévoir sa mort, dans le but de faire respecter ses résolutions personnelles en ce qui concerne le choix d’obsèques laïques ou religieuses par exemple, si vous souhaitez être incinéré, inhumé, enterré… La question du financement est aussi important afin d’alléger les dépenses.

Le contenu de la lettre

Les dernières volontés sur le type d’obsèques sont rédigées en présence de personnes (deux personnes si possible) de confiance, pour témoigner de la légitimité de la lettre. Si vous avez souscrit à un contrat d’obsèques, vous pouvez aussi confier la lettre auprès de l’agence de pompes funèbres qui se chargera d’informer la famille sur son existence. Le plus fiable est de le faire avec un agent de l’Etat comme le notaire par exemple, lorsqu’il s’agit de testament.

Le type de dernières volontés varie selon le souhait du souscripteur. Il peut laisser un message concernant son choix entre l’inhumation et la crémation ou vraiment préparer ses funérailles en détail. Il peut tout aussi bien choisir les fonds musicaux à jouer, il peut même décider de qui prendra la parole pour l’éloge funèbre.

Il y a aussi ce que nous appelons les directives anticipées relatives aux soins médicaux quand la personne concernée souffre de maladie incurable. Les médecins peuvent lui proposer d’écrire une lettre précisant les initiatives médicales à prendre au cas où il ne pourra plus donner son avis. Certains centres médicaux préparent au préalable un formulaire pour aider le patient à rédiger sa volonté. Cette convention est établie devant une personne de confiance, proche du malade.

Dans une lettre de dernières volontés, il est mentionné la date de sa rédaction ainsi que la signature de son auteur et celle des témoins. Il est conseillé de faire certifier la lettre auprès d’un notaire qui pourra vérifier si elle est bien claire conforme à la loi. Lorsque cette personne meurt, cet officier public pourra présenter et expliquer la lettre à la famille du défunt.

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *