Un séjour en camping représente un changement radical de mode de vie. Ainsi, il nécessite une préparation méticuleuse. Pour voyager en toute sérénité, voici une liste des choses à connaître.

 

Les vaccinations

Quelle que soit la destination, nul n’est à l’abri des risques sanitaires. Avant le départ en camping, il est donc obligatoire d’être à jour en termes de vaccins. Il faudra se renseigner sur les conditions climatiques, l’hygiène et les maladies relatives à la région ou au pays afin d’identifier les vaccins à réaliser. Il convient également de communiquer avec un médecin pour connaître les contre-indications. Pour soigner les maux et les blessures légères, il vaudrait mieux se munir d’une trousse à pharmacie.

 

Le mode de camping

Camper ne se résume plus à dormir dans une tente ou un camping-car. Désormais, les campings proposent une diversité d’hébergements tels que le mobil-home, le bungalow, le chalet. De son côté, le Camping la Tranche sur Mer propose des modes d’hébergements atypiques, comme le yourte ou le tipi. Il est important de réfléchir à ses différentes options avant le grand départ.

 

Les équipements à emporter

La clé pour réussir son séjour en camping, c’est de bien s’équiper. Quelques semaines avant le départ, il est prudent d’établir une liste pour ne rien oublier. Les équipements à emporter dépendront essentiellement du mode de camping choisi. Toutefois, il existe des incontournables tels que les produits d’entretien et d’hygiène, les matériels de cuisine et les équipements de base d’un campeur. Pour ne pas surcharger le véhicule, il est conseillé d’opter pour des objets pliants et non encombrants. Pour éviter tout dysfonctionnement, l’état de chaque matériel doit être vérifié avant de partir. En termes de nourriture, les provisions en aliments se feront sur la route et les sacs poubelles seront indispensables pour préserver l’environnement.

 

Le parcours

Pour une première expérience, il est plus judicieux de planifier en amont le voyage. Ce parcours doit tenir compte de l’emplacement des stations-service, des règles de sécurité en vigueur, des points d’eau et des sites de camping autorisés. Pour cela, s’équiper d’une carte routière ou d’un GPS est recommandé. Pour les habitués, l’itinéraire peut être modifié au gré de leurs envies.

 

Le stationnement

Au cours du trajet, il faudra prévoir des lieux d’arrêt pour dormir, déjeuner, faire le plein ou tout simplement profiter du paysage. Le choix de stationnement ne se fait pas au hasard, d’ailleurs, certains lieux sont soumis à des réglementations. Il est pratique de stationner dans des aires de campings car ils ont à leur disposition des douches et des toilettes. Ils offrent un stationnement de passage, mais exigent un autre tarif si l’on veut y passer la nuit. En plein jour, les stationnements en périphérie sont gratuits.

 

Les activités

Les campings proposent de nombreuses activités. Plongée sous-marine, location de pédalo ou visite de musées, il est essentiel de se renseigner afin d’anticiper les dépenses et de prévoir des équipements supplémentaires. Par ailleurs, il est possible d’emporter des jeux de société, des jeux de cartes, ou des vélos, pour réduire le budget.

Catégories : Tourisme

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.